INSTALLATIONS

/INSTALLATIONS
INSTALLATIONS 2017-03-20T14:34:17+00:00

CELLULE DE HAUTE TENSION

Les tests de décharge de tension et de courant se réalisent dans la cellule de haute tension. Les installations de Labelec sont adaptées pour la réalisation de tests d’échantillons aux dimensions représentatives ou à échelle réelle.

  • Générateur de Marx de décharges de haute tension jusqu’à 1,2 MV

  • Générateur de Marx de décharges de haute tension jusqu’à 3 MV

  • Générateur de courant de décharge 45 MJ jusqu’a 100 kA. Forme d’onde10/350

  • Dimensions de la cellulte de haut voltage: 12 m x 14 m

DOMAINE ENVIRONNEMENTAL

En ce qui concerne le domaine environnemental, les traitements de conditionnement des échantillons de tests sont réalisés avant l’application des tests électriques. Par ailleurs, sont réalisés les tests de fonctionnement en conditions extrêmes des équipements électriques et/ou électroniques.

  • Chambre de brouillard salin
  • Chambre de stockage d’humidité: 93% HR et 40 º C
  • Chambre de dioxyde de soufre (Kesternich) avec condensation de l’humidité

  • Chambre d’ammoniac
  • Chambre à basse température (-20ºC)

DOMAINE EMC

Dans le secteur EMC de Labelec s’y effectuent les tests d’immunité des équipements électriques et/ou électroniques ainsi que la vérification et caractérisation des dispositifs de protection de surtensions et les tests de décharge électrostatique.

  • Générateur de courant de choc 36 kA 8/20. Tension de charge de 30 kV. Energie 4,9 kJ. Combiné avec forme d’onde de voltaje 1.2/50 s

  • Test d’immunité pour les équipements électriques / électronqiues: surtensions électriques

  • Générateur de charge électrostatique (ESD)

LABORATOIRE EN CHAMP NATUREL

Il s’agit d’un laboratoire de champ expérimental qui inclut une tour instrumentalisée et qui permet de réaliser le registre et la postérieure étude des paramètres de courant de foudre, d’un espace où réaliser des tests sur les composants de protection contre la foudre en conditions réelles.

Ce laboratoire en champ naturel surgit d’un accord de collaboration pour la recherche sur la foudre entre LABELEC et l’UPC LightningResearchGroup (Université Polytechnique de Catalogne).